Michael Scofield est Wentworth Miller

« J’ai pas le temps, mon esprit glisse ailleurs », tout le monde se souvient de ses paroles du générique de Prison Break interprété par Faf la rage, pour infos uniquement pour la version Française. Mais qui est réellement Michael Scofield ou plutôt Wentworth Miller…

Un personnage qui fête ses 12 ans de carrière

Prison break

Et oui Michael Scofield est sur nos écrans depuis maintenant 12 ans, la première apparition remonte à 2005 où l’on le voit braquer une banque. Et 12 ans plus tard comment va-t-il ? Après une « fausse mort », il a retrouvé sa famille et ses proches pour en profiter mais combien de temps ?

Oui, c’est la question qu’on se pose tous, la FOX a validé une nouvelle saison, la 6ème est prévu en tournage très prochainement. Nous en sommes tous ravis, je j’en suis sûr… De plus, on sait que si les acteurs ont accepté de revenir c’est que l’intrigue tient la route car ils ont répété plusieurs fois durant les différentes saisons, qu’ils ne souhaitaient pas continuer uniquement pour prolonger l’aventure mais bien pour une histoire !

Il faudra encore être patient pour connaître les nouvelles aventures de nos prisonniers préférés. En attendant, intéressons nous à son principal interprète Wentworth Miller.

Un acteur pas comme les autres

Il est peu dire que Wentworth Miller n’est pas un acteur comme les autres. Né en Angleterre, mais c’est aux Etats-Unis qu’il grandit. Ses parents n’ont pas de lien avec le cinéma et pourtant une carrière du tout américain l’attend. Fan de musique où il chante durant ses années universitaires, Wentworth part à Los Angeles en 1995 pour devenir un acteur.

L’acteur Wentworth Miller

Après plusieurs apparitions dans Buffy contre les vampires, Urgences et aussi dans un clip de Mariay Carey, c’est en 2005 avec Prison Break qu’il obtient le rôle principal que vous connaissez tous.

Comment parlez de Wentworth Miller sans parler de sa vie privée. Après quelques années difficiles,  dont les moqueries subies sur les réseaux sociaux et l’annonce de son coming out en 2013 Michael Scofield revient plus fort que jamais, Wentworth résumera très bien cette période « Pensez à vos cicatrices comme des médailles. Elles sont le signe de votre honneur, elles témoignent de votre détermination, de votre ténacité et de votre constance ».

Son retour au cinéma est le signe d’une très grande force morale, il peut arborer fièrement son rôle dans Flash, Legend of tomorrow et surtout dans Prison Break. Il ne lui manque qu’un grand rôle au cinéma pour confirmer une carrière d’acteur pas comme les autres.

 

Une rencontre avec Michael Scofield

Et oui les amis, j’ai eu la chance de rencontrer Wentworth Miller, il n’y a pas longtemps à Dortmund lors du Comic Con. C’est une convention indispensable si on prêt à faire quelques km. Vous pourrez trouver des objets de collection, vos stars préférés, des stands sur vos films favoris. J’hésite à faire un article sur cet événement mais si vous avez l’occasion, je vous conseille d’y aller !

Un très grand nombre de fans étaient présents pour rencontrer la star de Prison Break. Mais pas que Michael, il y avait d’autres acteurs dont Steve Urkel, Alyson Hannigan, Apollo Creed etc.

Je reviens à notre sujet principal, la présence de Wentworth Miller. J’ai pu passé quelques minutes en sa compagnie. Je vous joins ci-dessous un moment de son interview juste pour vous :

 

En conclusion sur le partenaire idéal pour une évasion

« Je sais, je ne suis pas objectif pour cet article » et je crois que vous l’avez compris. Et alors ? Ce n’est pas grave car chez nous aucun professionnel (agence de production, société liée au cinéma) nous dit quoi faire sur nos critiques. Pour notre ami Michael Scofield, j’attribue la note de… 9/10. Pourquoi, car il manque encore un grand rôle au cinéma pour que Wentworth Miller soit l’acteur star d’Hollywood. En attendant, on peut dire qu’il reste une star à part entière !

Et je ne vous ai pas oublié, Wentworth Miller a laissé un message aux lecteurs de NOTE CRITIQUE via Facebook.

 

Jack, « Michael on doit s’échapper maintenant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *